Lean Six Sigma : Qu’est ce que la méthodologie Six Sigma ?

Qu'est ce que la méthodologie Six Sigma ?

Avec la méthode Six Sigma, vous augmentez la qualité et la satisfaction du client en améliorant les processus de l’entreprise.

Six Sigma est une méthode qui a pour objectif d’améliorer la qualité et l’efficacité des processus en vue de tendre vers le zéro défaut. D’abord mise en œuvre dans les processus industriels, la méthode Six Sigma a ensuite été étendue à tous les types de processus, notamment dans les domaines de l’administration, de la logistique, du commerce, des services et de l’économie d’énergie.

La méthode Six Sigma est fondée sur deux axes :

  • les avis du client (recueillis grâce à des enquêtes par exemple),
  • des données fiables et mesurables (indicateurs, etc).

Six Sigma a été créée par Motorola, une entreprise américaine, en 1986. Six Sigma est une méthode qui a pour but l’amélioration des processus de fabrication afin de satisfaire les clients. Le nom Six Sigma a été déposé par Motorola. La méthode est devenue célèbre dans les années 1990 grâce à General Electric qui a décidé de l’utiliser et de l’améliorer.

La méthode Six Sigma est un outil qui aide les entreprises à mieux satisfaire leurs clients en mettant l’accent sur l’amélioration continue et la prise de mesures efficaces. Elle encourage également les équipes à s’impliquer dans le processus d’amélioration continue, ce qui permet d’améliorer l’image de l’entreprise.

Principe du Six Sigma

Afin de satisfaire les clients, il est impératif de délivrer des produits ou des services de qualité. Cependant, il est de plus en plus difficile d’assurer une qualité constante des produits et services car les processus deviennent de plus en plus complexes : traitement des dossiers clients, des inscriptions, des réclamations, production et assurance des produits est services se complexifie fortement.

Les rejets, retouches, lenteurs de traitement et retours pour cause de non-conformité représentent un coût important pour l’entreprise, sans parler du mécontentement des clients et de l’impact négatif sur l’image de marque.

La méthode Six Sigma offre des techniques et des outils pour améliorer la fiabilité des processus et éliminer la variabilité dans le but de réduire les défauts.

Six Sigma tire son nom de la lettre grecque sigma σ qui représente l’écart-type. « Six sigma » signifie donc 6 fois l’écart-type. Concrètement, la méthode vise à garantir que tous les produits d’un même processus se situent dans une fourchette qui ne s’écarte pas de plus de 6 sigma de la moyenne générale des produits de ce processus.

L’amélioration des processus est essentielle pour réduire la variabilité des produits et services et le risque de rejet par les clients. En améliorant le processus, vous pouvez vous assurer que seuls les produits qui répondent aux attentes et aux exigences des clients sont livrés. L’objectif est d’obtenir le produit souhaité dès la première fois, en évitant les corrections et les retouches, ainsi que les coûts associés.

Fonctionnement du Six Sigma

La méthodologie Six Sigma recherche la régularité dans les processus de l’entreprise car la variabilité est source d’insatisfaction du client. Cette méthode a donc été créée pour améliorer les processus existants ou, si l’amélioration n’est pas possible, pour en créer de nouveaux.

La méthode se base sur les cinq étapes de l’outil DMAIC (Define, Measure, Analyse, Improve, Control en anglais) :

lean-six-sigma-qu-est-ce-que-la-methodologie-six-sigma
Méthode DMAIC
  • Définir : définir les objectifs à atteindre et les besoins du client. Cette première étape permet de cadrer le projet en déterminant son périmètre, les résultats attendus, les ressources et les délais nécessaires.
  • Mesurer : évaluer la performance actuelle du processus et la variabilité. Identifier les gaspillages et les éradiquer dès que possible
  • Analyser : identifier les problèmes (où, quand et comment se produisent les défauts) en analysant les données récoltées ainsi que les forces et les faiblesses des différents processus.
  • Améliorer : identifier et mettre en œuvre les solutions d’amélioration pour éliminer les problèmes rencontrés. Plusieurs étapes peuvent être nécessaires afin de tester et de valider les solutions les plus adéquates.
  • Contrôler : il s’agit de l’étape la plus délicate. Il est essentiel de suivre les solutions mises en place afin d’éviter un retour en arrière et d’assurer une amélioration de la qualité à long terme.

Avantages et inconvénients

Six Sigma est une excellente méthodologie pour améliorer les processus et réduire les coûts. Elle permet une meilleure utilisation des ressources et une diminution des coûts de fonctionnement.

Puisque le client est satisfait, l’entreprise parvient à le fidéliser, ce qui engendre une amélioration du chiffre d’affaires par client et un accroissement de la part de marché. Enfin, l’entreprise entre dans une dynamique d’amélioration continue.

Côté inconvénients, Six Sigma est une approche basée sur la mesure et les chiffres, ce qui n’est pas toujours une culture d’entreprise

Il est important que toute l’entreprise adopte cette méthode pour qu’elle soit couronnée de succès. Cependant, cela peut être plus difficile à mettre en place dans les grandes entreprises.

Enfin, Six Sigma nécessite la collecte et l’analyse d’une grande quantité de données, ce qui peut être compliqué et prendre beaucoup de temps. Les petites entreprises peuvent trouver cette approche trop lourde. Pourtant les bénéfices sont très rapidement au rendez-vous.

Pour résumer

Client, processus et mesure sont les trois notions clés sur lesquelles repose la méthode Six Sigma. Cette méthode vise à identifier les attentes des clients, à mesurer la performance des processus par rapport à ces attentes, à analyser les causes qui influent sur la performance grâce à l’utilisation d’outils puissants, à mettre en œuvre des solutions pour corriger les causes de non-performance et à utiliser des outils de mesure pour contrôler que les solutions mises en place fonctionnent et améliorent la performance.

Plus d’articles :

Vous n'êtes pas sûr qu'une formation soit faite pour vous ?

Nos conseillers peuvent diagnostiquer pour vous les formations et certifications les plus adaptées à vos projets et vos ambitions de carrière !