Green Belt : Six Sigma vs Lean Six Sigma

Green Belt : Six Sigma vs Lean Six Sigma

Alors que le marché et les entreprises évoluent, même les outils et approches commerciales les plus éprouvés doivent s’adapter. Six Sigma ne fait pas exception, avec des branches, des disciplines et des écoles de pensée distinctes ayant grandi à partir de la conception originale au fil des ans pour s’adapter aux nouveaux besoins.

Le Lean Six Sigma est le résultat de la fusion de deux écoles de pensée différentes pour former une seule et même méthodologie cohérente capable d’atteindre plusieurs objectifs.

Les deux approches visent le même but : des processus plus efficaces pour obtenir un meilleur résultat financier. La différence réside dans la façon dont elles vont atteindre ce but.

Green Belt : Six Sigma

Le développement de Six Sigma visait un objectif très précis : réduire les variations et les taux de défauts dans les processus de production par le biais d’une analyse statistique. Pour y parvenir, Six Sigma utilise l’une des deux méthodes à 5 étapes : la DMAIC ou la DMADV.

Les deux méthodes ont leurs usages distincts. DMAIC signifie DéfinirMesurerAnalyserAméliorer et Contrôler. Ce processus consiste à identifier le problème à résoudre, à évaluer les processus actuels, à identifier et à mettre en œuvre une solution et à maintenir cette solution à l’avenir.

Cela convient parfaitement pour les problèmes de performance de la chaîne d’approvisionnement ou lorsqu’il est nécessaire d’apporter des ajustements au processus, et non pas d’ajouter une fonction entièrement nouvelle.

Le processus DMADV (Définir, Mesurer, Analyser, Concevoir, Vérifier) entre en jeu. Les premières phases du projet sont les mêmes, mais la phase de Conception permet de créer un nouvel outil entièrement nouveau pour résoudre le problème. La phase de Vérification se concentre alors sur la garantie que la nouvelle solution continue effectivement de résoudre le problème.

Six Sigma vise à surveiller la chaîne d’approvisionnement en vue de repérer des défauts, identifier les problèmes et les résoudre le plus efficacement possible.

Green Belt : La méthode Lean

Le Lean est une méthode qui se concentre entièrement sur l’élimination des déchets, fournissant une valeur maximale aux clients avec le moindre investissement possible. Le terme Lean a été utilisé pour la première fois pour décrire le Système d’Affaires Toyota dans les années 1980, une philosophie d’entreprise qui a aidé l’entreprise à fonctionner à une efficacité maximale.

Il implique toute la chaîne d’organisation, aidant à guider les nouveaux processus et à orienter l’allocation des ressources. La principale différence entre Lean et Six Sigma est que Lean est moins axé sur la fabrication, mais souvent façonne tous les aspects d’une entreprise.

L’alliance de Lean et de Six Sigma crée un outil puissant pour lutter contre la réduction des déchets. Les entreprises cherchant à comprendre où elles peuvent avoir des pratiques non productives trouvent dans la méthode DMAIC un excellent itinéraire pour identifier et résoudre les problèmes auxquels elles sont confrontées.

La synergie entre ces méthodologies sert principalement à éliminer les 8 types de pertes, en enlevant tout ce qui ne contribue pas à la valeur ajoutée d’un processus, qu’il s’agisse de matière, de temps ou d’effort.

Les formes de déchets sont :

  • Défauts – Produits qui ne répondent pas aux normes de qualité.
  • La surproduction – Dépasser la demande ou produire plus que ce qui a été commandé.
  • Attente – Goulots d’étranglement et temps d’arrêt des processus.
  • Talent non utilisé – Utilisation inefficace ou mauvaise répartition des ressources humaines.
  • Transport – Méthodes d’expédition inefficaces
  • Inventaire – Conservation d’un excédent de produits ou de matières premières.
  • Mouvement – Déplacement inutile de produits, de matériaux ou de personnes.
  • Traitement supplémentaire – Effectuer plus de travail que nécessaire.
Green Belt : Six Sigma vs Lean Six Sigma

Green Belt : La différence entre Lean Six Sigma et Six Sigma

Si vous cherchez à optimiser vos processus et à offrir le plus de valeur possible à votre clientèle, Lean Six Sigma est la solution parfaite. La méthode DMAIC, qui offre un cadre et un plan d’action clairs, peut s’avérer très utile pour n’importe quel contexte commercial et non pas seulement pour la prévention des défauts, comme dans la méthodologie classique de Six Sigma.

À mesure que la distinction entre Lean et Six Sigma s’estompe, de nouvelles méthodes et philosophies uniques sont susceptibles d’émerger. Les experts qui peuvent aider les entreprises à gérer ces raffinements complexes définiront la prochaine grande innovation dans la pensée Six Sigma.

Six Sigma et Lean Six Sigma sont deux méthodes de gestion de la qualité qui visent à améliorer les processus de l’entreprise en identifiant et en corrigeant les sources d’erreurs et de défauts.

Toutefois, il existe des différences clés entre les deux approches :

  1. Origine : Six Sigma a été développé par Motorola dans les années 1980 alors que Lean Six Sigma est une combinaison de Six Sigma et de la méthode de gestion de la qualité “Lean”, qui a été popularisée par Toyota dans les années 1990.
  2. Focus : Six Sigma se concentre sur la réduction des erreurs et des défauts en utilisant des techniques statistiques et en mesurant la performance des processus à l’aide de la déviation standard. Lean Six Sigma, en revanche, se concentre sur l’amélioration de la qualité en réduisant les gaspillages et en accélérant les processus en utilisant des techniques de “lean manufacturing”.
  3. Certification : Six Sigma utilise une échelle de certification en cinq niveaux (White Belt, Yellow Belt, Green Belt, Black Belt et Master Black Belt) qui reflète le niveau de compétence en matière de gestion de la qualité. Lean Six Sigma utilise également une échelle de certification en cinq niveaux (White Belt, Yellow Belt, Green Belt, Black Belt et Champion).

En résumé, Six Sigma vise à réduire les erreurs et les défauts en utilisant des techniques statistiques, tandis que Lean Six Sigma vise à améliorer la qualité en réduisant les gaspillages et en accélérant les processus en utilisant des techniques de “lean manufacturing”.

Green belt : Le Lean et Green Belt

Le Lean Six Sigma Green Belt est une certification qui atteste de la compréhension et de la maîtrise des principes et des outils du Lean et de Six Sigma.

Pour obtenir cette certification, les candidats doivent suivre une formation et réussir un examen. Les titulaires de cette certification ont généralement une bonne compréhension des concepts de base du Lean et de Six Sigma, et sont capables d’appliquer ces concepts à des projets de gestion de la qualité dans leur organisation.

En résumé, le Lean est une approche de gestion de la qualité qui vise à améliorer l’efficacité des processus en réduisant les gaspillages et en accélérant les processus, tandis que le Lean Six Sigma Green Belt est une certification qui atteste de la compréhension et de la maîtrise des principes et des outils du Lean et de Six Sigma.

Pourquoi se former à la Lean Six Sigma Green Belt chez Skills4All ?

Skills4All est un organisme de formation en digital learning, et vous prépare aux certifications les plus reconnues sur le marché : PMI, AXELOS, IASSC, DevOps Institute, PEOPLECERT, GASQ, CFTL, dans les domaines de l’ITScrumPrince2Lean Six SigmaGestion de projetAgilité, et plus encore. Formez-vous où que vous soyez, 24/24h et 7/7jrs !

Si vous disposez de peu de temps, vous pouvez opter pour une formation à distance qui vous permettra de travailler à votre rythme.

Chez Skills4All, nous proposons une formation certifiante Lean Six Sigma, éligibles au CPF !

N’attendez plus, réservez votre place en formation 100% en ligne immédiatement ou contactez-nous au (+33) 1-85-39-09-73 ou sur contact@skills4all.com.

Vous n'êtes pas sûr qu'une formation soit faite pour vous ?

Nos conseillers peuvent diagnostiquer pour vous les formations et certifications les plus adaptées à vos projets et vos ambitions de carrière !