Histoire et origine du Lean management

Visant à améliorer la performance des processus par l’intermédiaire des pratiques, méthodes et démarches mises à la disposition des managers, le Lean management a fait beaucoup de chemin avant de devenir un système d’organisation de travail efficace dans de nombreux processus. Comment le Lean management a vu le jour et comment a-t-il évolué ?

L’histoire du Lean management

Pour connaître l’histoire du Lean management, il nous faut remonter jusqu’au début des années 70. C’est en effet à cette époque que les ingénieurs du groupe Toyota se sont penchés sur la méthode Ford et ont parié sur la synthèse entre production continue et diversité sans pour autant provoquer une hausse au niveau des coûts et des délais. De leurs réflexions est né le Toyota Production System ou TPS que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de Système Lean.

Le Toyota Production System réunit un ensemble de méthodologies et de techniques visant à optimiser la production, mais également la qualité et la fiabilité. Une démarche qui a rapidement porté ses fruits, malgré les moyens financiers limités. L’attractivité commerciale des voitures Toyota a nettement augmenté, le prix de vente a baissé et la clientèle fidélisée.

Chaque entreprise nippone qui appliquait la technique voyait une nette amélioration des processus et de la productivité. Le TPS franchit les frontières de l’Occident et parvient jusqu’à James Womack qui mentionne pour la première fois le terme « Lean » dans son livre « The machine that changes the world », sorti en 1990. Un livre qui apportera une nouvelle solution à chaque organisation américaine contrainte de revoir fondamentalement leur stratégie un an après, durant la crise.

Un second livre écrit par les mêmes auteurs, paru en 1996 et intitulé « Lean thinking », répondra à toutes les questions posées par les managers sur les principes clés qui sont censés guider leurs actions.

Découvrez nos formations en management

Le Lean management évolue avec son temps

Chez Toyota, on constate que le Lean management ne s’invite pas uniquement dans ses usines. Le système prend aussi place dans les bureaux d’études et d’ingénierie, du côté de la chaîne de production et de développement, et prendra le nom de Lean Engineering. Ce dernier se fixera comme objectif de concevoir des produits qui répondent aux besoins des clients et qui offrent un meilleur rapport performance/prix.

Vers la fin des années 90, le Lean management ne se contente plus des activités traditionnelles de l’industrie. Les fonctions support et administratives des entreprises industrielles misent désormais sur le Lean management. Il en sera de même pour les industries de services comme les assurances et les banques. Le Lean Office, ou Lean Services, voit le jour. En France, les pionniers du sujet se rencontrent durant la journée « Lean dans les Services », organisée tous les deux ans depuis 2007 par L’Institut Lean France.

Le Lean Management s’invite aussi en informatique. Le livre « Lean Softwaire Development », édité en 2003, marque le lancement du Lean dans les activités informatiques.

 

Laisser un commentaire

Shares
Share This