Quand l’équipe n’est pas mature pour l’agilité, doit on repasser en mode classique ?

Aujourd’hui, je vous propose de répondre à une question qui nous a été posée en formation dans une formation SCRUM Master. Quand l’équipe n’est pas suffisamment mature pour l’agilité, est-ce qu’il faut rebasculer dans une gestion de projet classique ? 

Découvrir nos formations en ligne

Une approche classique gère mieux les risques qu’une approche agile ?

Alors, pour amener la réponse, je serais tenté de poser la question : Selon vous, est-ce qu’une approche classique gère mieux le risque qu’une approche agile ? En effet, là on est entrain de se dire, est-ce que la maturité de l’équipe va permettre en quelque sorte, d’adresser les changements plus facilement quand on est dans de la planification, ou quand on est dans de la réactivité au changement. Vous avez compris, en fait l’approche classique ne résoudra pas ce problème là. Parce qu’il va falloir encore plus planifier avec une approche classique qu’avec une approche agile. Donc en fait, l’agilité, c’est une réponse à la problématique de la maturité des équipes.

Au contraire, il ne faut pas une équipe mature pour faire de l’agilité

Il vaut mieux utiliser de l’agilité pour rendre l’équipe mature. Donc l’idée de la réponse, c’est bien-sûr non.  En fait, quand on a pas une équipe qui est mature pour l’agilité, il faut que le SCRUM Master  amène cette agilité progressivement en convainquant, en amenant des résultats concrets sur un certain nombre de travaux, en aidant l’équipe à trouver sa voie, et pour ça, ça fait à peu près aucun doute, qu’il ne faut pas rebasculer en mode classique. Pourquoi ? Parce que là, adresser le risque en mode classique c’est quelque chose de plus compliqué, tandis qu’en mode agile, adresser le changement, c’est le carburant, comme c’est expliqué en formation. Donc à la question « faut-il rebasculer en mode classique quand on a pas un équipe agile qui est mature ». Et bien la réponse, très probablement, est non.

 

Découvrir nos formations en ligne

Laisser un commentaire

Shares
Share This