Le chef de projet doit-il faire les chiffrages ?

Le chef doit de projet doit-il faire les chiffrages en termes de temps, ou encore de budget ?

Découvrir nos formations en ligne

Le chef de projet ne doit pas faire le chiffrage

Normalement, le chef de projet n’a pas à faire ça. Le chef de projet doit s’appuyer sur le chiffrage des équipes pour au moins deux raisons.

La première, c’est que si le chef de projet fait une évaluation, ça devient l’évaluation du chef de projet. Si l’équipe chiffre une tâche à 4 jours, et que le chef de projet, parce qu’il a déjà vécu ça, le chiffre à 2, ça pose alors problème. C’est la première raison pour laquelle le chef de projet ne devrait pas faire de chiffrage.

La deuxième raison, c’est que ça devient une manière d’impliquer les équipes dans le projet. Si le chef de projet se substitue aux équipes du groupe, il y aura vraisemblablement démotivation, parce que la subsidiarité c’est quelque chose qui est mal vécue. « Je te demande de faire ça mais finalement je le fais à ta place », c’est une manière d’envoyer le message : « Je te demande de faire ça mais finalement tu sais pas bosser, donc je vais t’apprendre comment on fait ». C’est une des pires façon de faire bien entendu.

Aujourd’hui, on a bien compris que c’était le collaboratif et l’implication de chacun qui fonctionnait dans les équipes. Le chef de projet ne devrait pas faire les chiffrages. Quand on dit ça, on peut se faire la remarque « Oui mais moi je le fais tous les jours, et heureusement que je le fais sinon le projet n’avancerait pas ». Là, on doit se poser la question si le chef de projet n’est pas entrain de jouer un double rôle. C’est-à-dire de jouer le rôle de chef de projet et de chef d’équipe. Si vous jouez à la fois le rôle de chef de projet et de chef d’équipe, cela veut dire qu’on vous a missionné d’à la fois piloter le projet, et d’en réaliser une certaine partie. C’est pour cela qu’on peut se permettre de dire que le chef de projet ne doit pas faire les chiffrages, mais que c’est le chef d’équipe qu’il doit le faire.

Chef de projet ou chef d’équipe ?

En fait ces deux profils, sont considérablement différents. Le chef de projet est un chef d’orchestre et le chef d’équipe, c’est plutôt un musicien. Donc si le chef de projet sait jouer du piano, c’est très bien, mais ce n’est pas son objectif initial, ni sa mission. S’il est chargé de jouer ces deux rôles, c’est soit parce qu’il s’agit d’un petit projet, soit parce qu’il est consultant dans une entreprise et qu’il est chargé de tout faire faire.

En effet, quand vous êtes prestataire pour le compte d’un client, votre client a tendance à vouloir vous faire tout faire : la gestion de projet, la réalisation d’UX, ou encore du codage. Donc évidemment, en tant que prestataire dans une entreprise pour un client final, c’est sûr qu’il est possible qu’il vous missionne à réaliser des tâches supplémentaires. Le problème, c’est que l’on est à cheval entre deux rôles. Dans ce cas, il est compliqué de refuser le tâches supplémentaires. Néanmoins, il faut être conscient que vous êtes entrain de jouer deux rôles et qu’il faudrait peut-être un deuxième type de ressources pour faire le travail de réalisation réelle. Il faut aussi faire remonter les différents risques qui sont liés à ce mode de fonctionnement à votre sponsor sur l’un ou l’autre sujet qui le préoccupe.

Découvrir nos formations en ligne

Laisser un commentaire

Shares
Share This