Les intérêts de l’amélioration continue en entreprise

L’environnement dans lequel évoluent les entreprises est en constante évolution. Entre un durcissement de la concurrence et une clientèle de plus en plus exigeante, savoir s’adapter rapidement et accroître sa compétitivité sont de mise pour générer de meilleurs résultats. Le lean management entre alors en jeu pour assurer la pérennité d’une entreprise.
Il s’agit entre autres d’une démarche d’amélioration continue adoptée par toute société dont le système managérial est certifié par les normes de qualité ISO 90001 ou 14001. Les sociétés qui ne l’ont pas encore adopté ont tout intérêt à le faire.

Qu’est-ce que l’amélioration continue ?

Tout bon manager doit partir à la chasse à l’inefficacité et au gaspillage au sein de son entreprise pour la rendre plus productive. Il doit alors adopter un état d’esprit axé sur l’amélioration continue.
Appelé également Kaizen, ce mode de gestion repose sur une recherche de progression régulière pas à pas. Toutes les compétences et toutes les ressources au sein de l’entreprise sont concernées par ce concept. La quête de l’amélioration de la performance se fait à différents niveaux de l’entreprise.

Une démarche facile à entreprendre

La mise en place de l’amélioration continue se traduit par des objectifs opérationnels dans les processus et dans la définition des actions correctives en cas de problèmes. Ainsi, la démarche repose sur 4 étapes appelées « PDCA » : Plan ou planifier, Do ou réaliser, Check ou contrôler, Act ou réagir. 
Dans un premier temps, l’entreprise va planifier les objectifs et les buts à atteindre. Puis, elle va mobiliser les moyens nécessaires et mettre en œuvre ce qui a été planifié. Viennent ensuite le contrôle et la mesure des résultats obtenus. Enfin, elle va définir les actions à mener pour corriger les éventuelles erreurs. D’où la quête de l’amélioration.

Des outils au service de la qualité

La relation de cause à effet prend toute son ampleur. Un mauvais choix entraîne des conséquences fâcheuses pour l’entreprise et devient une opportunité pour la concurrence. Pour y remédier, le manager doit se poser les bonnes questions du type « Que puis-je améliorer ? Quels sont les problèmes du processus ? ».

Une fois le problème détecté, divers outils sont ainsi mis à la disposition du manager pour réduire les dysfonctionnements et viser la qualité. Parmi eux, le brainstorming, une méthode mettant en commun les idées et les points de vue d’un groupe de travail pour trouver des solutions ; la méthode japonaise des 5 S représentant 5 actions déterminantes de l’efficacité d’une unité de production : Seiri (éliminer), Seiton (ranger), Seiso (nettoyer), Seiketsu (maintenir l’ordre), Shitsuke (être rigoureux). La méthode des 5 M ou Ishikawa permet de déceler la source du problème et de mettre en place les actions traitant les dysfonctionnements à la source.

Des chefs de projets appelés Green et Black Belt sont chargés de déployer les actions visant à la mise en œuvre des outils du lean tout en initiant leurs équipes.

Pourquoi toutes ces démarches et outils ? L’entreprise a tant à y gagner tant au niveau organisationnel, financier qu’au niveau du personnel.

Réduction de gaspillage, amélioration de la performance et rentabilité financière

Les systèmes de management et la performance d’une entreprise sont liés. Les outils de management améliorent la compétitivité et la performance organisationnelle.

Pourquoi opter pour une formation de management en ligne ?

En identifiant les sources d’un problème, l’amélioration continue au sein d’une entreprise vise également à l’élimination des gaspillages. Dans une société de production, il peut s’agir d’une surproduction, d’excédent de stocks, de rebuts, des traitements inutiles. Par ailleurs, cette approche tend à éliminer toutes les tâches dépourvues de valeur ajoutée et permet de se focaliser vers d’autres opérations plus rentables.

Motivation et engagement des salariés

Au cœur de l’entreprise se trouve le capital humain : les salariés. Moteur de son fonctionnement, les employés ont un impact direct sur la performance de l’entreprise. C’est pourquoi tous les acteurs d’une entreprise sont impliqués dans la démarche d’amélioration continue. Ainsi, l’entreprise optimise les conditions de travail de chaque membre de son organisation : ergonomie des postes et outils de travail, tâches simplifiées. L’employé se sentira valorisé et renforcera son sentiment d’appartenance au sein de l’entreprise. Sa productivité est alors améliorée sera donc plus performant.

Réduction des erreurs, des défauts et améliorations de la satisfaction des clients

Qu’il s’agisse d’une société de grande distribution, de production ou agroalimentaire, plusieurs secteurs peuvent tirer profit d’une amélioration continue de la performance. Par ailleurs, la culture de développement de compétences en guise de solution aux problèmes, la quête de l’excellence dans les services et la rectification des erreurs et des gaspillages sont des facteurs qui agissent sur la satisfaction des clients.

Shares
Share This