Faire le bon choix de e learning

Qui n’a pas rêvé d’apprendre à son rythme quand on veut, d’où l’on veut ? Le e-learning attire de plus en plus de professionnels voulant acquérir de nouvelles compétences dans un domaine. Quels sont les critères à tenir en compte pour bien entamer et choisir une formation à distance ?

Savoir bien gérer son temps

La formation à distance est une alternative intéressante, mais demande de l’investissement personnel en temps. Comptez environ une heure de travail personnel pour chaque heure de e-learning. Chaque jour, il faut visualiser les vidéos et autres documents du programme et répondre aux quiz ainsi qu’aux exercices demandés. Selon la formule, il peut être nécessaire de préparer des devoirs en ligne qui seront approfondis lors de séminaires en présentiel avec le formateur. Les avis sont unanimes : si l’avantage de l’e-learning est d’avoir plus de liberté, une bonne gestion du temps est l’une des conditions sine qua non de réussite. Dans ce cas, il faut savoir jongler entre activité professionnelle et les cours.

Des formules mixtes pour favoriser le contact humain

Manager, finances, langues,… On peut se former à tout — ou presque — sur Internet. Cependant, l’enseignement « virtuel » est idéal pour le perfectionnement et l’élargissement des connaissances en lien avec son travail. En effet, l’offre est souvent ciblée vers des modules courts (vingt à quarante heures), basés sur les fondamentaux des domaines « standard » comme l’informatique ou la gestion. Conséquences : de nombreux établissements proposent des formules mixtes où les cours en ligne sont renforcés par des rencontres avec les formateurs.

L’importance du tuteur

Une formation en e-learning ne doit pas se limiter à la publication de vidéos et autres supports de cours en format PDF, associé à une relance automatique par e-mail. L’animation de la plate-forme est comme un soutien pour favoriser la pédagogie active. D’où l’importance du tutorat qui doit faire partie de l’organisation des séances. L’apprenant doit sentir l’encadrement réel du formateur via un échange différé (mails, forum de discussion, messagerie,) ou simultanée (chats, skype). En cas de demande d’explication sur un sujet, un bon tutorat est capable de vous donner une réponse dans les vingt-quatre ou quarante-huit heures.

Enfin, pour une formation longue, soyez attentif aux périodes de regroupement entre enseignants et stagiaires, nécessaire pour garder votre motivation, mais également pour une évaluation par rapport aux autres. Par exemple, sur une formation diplômante d’une année, le plus pratique est d’avoir un séminaire tous les trimestres. Soyez vigilant aux repères (programme en cours, rendez-vous, modalités) qui doivent être facilement compréhensibles et accessibles.

Si l’offre e-learning était jusqu’à présent essentiellement tournée vers l’informatique, la gestion/finance ou encore les langues étrangères, la certification dans le domaine du management et du développement personnel a fait leur apparition grâce à divers dispositifs tels que le « CPF » (compte personnel à la formation). Informez-vous également sur le type de diplôme ou certification obtenu et son équivalence à un cursus universitaire.

Shares
Share This