Skills4All

La loi PACTE : une opportunité pour une formation plus responsable

La formation de demain devra-être et sera responsable. Or cette dimension ne semble pas jusqu’ici avoir complètement impactée les pratiques des entreprises et des organismes de formation. Il est pourtant clair qu’il s’agira demain d’une exigence incontournable de leurs collaborateurs.

De ce point de vue, la loi PACTE leur offre une opportunité en leur proposant d’intégrer dans leurs statuts leur contribution à l’intérêt général. C’est ce que vient de faire Skills4All en étant le premier organisme de formation en digital learning du secteur de la transformation digitale à définir une raison d’être, correspondant à son projet et à ses valeurs.

Découvrir nos formations en ligne

Des projets de formation responsable

Pour les entreprises, l’intérêt est aussi d’initier une réflexion sur l’entreprise responsable et de l’inscrire dans sa stratégie de long terme. Coté RH, cette raison d’être peut se traduire par des projets métiers RH « responsables », notamment en matière de formation.

C’est pourquoi entreprises et organismes de formation doivent construire des solutions plus responsables.

Elargir l’accès

C’est le projet que défend Skills4All à travers sa raison d’être : « Rendre accessible au plus grand nombre l’acquisition de compétences reconnues, en inventant une formation plus simple, plus agile, plus durable ».

C’est ainsi une vision plus responsable de la formation qui est proposée.

Premier objectif : élargir l’accès à la formation. Une ambition qui fait partie de l’ADN de Skills4All (« des compétences pour tous »). A laquelle contribue le digital learning. Grâce au outils numériques, il simplifie l’accès à une formation (quand je veux, où je veux), utilisable « A la carte » et suivie dans la durée. Réduisant son coût, le digital learning repousse également la barrière économique.

Réduire l’empreinte environnementale

Second axe : réduire l’impact environnemental de la formation. Sur ce point, la formation à distance supprime l’effet transport, 1e source de pollution dans notre pays. Ainsi, l’ADEME a publié une étude démontrant que le télétravail permet de réduire de 69% l’impact environnemental des déplacements*.

Troisième chantier, développer le numérique responsable. L’enjeu est considérable : le numérique génère 6% de la consommation totale d’électricité et la vidéo est à l’origine de 60% de celle-ci sur internet. Il sera un impératif demain pour tous.

Enfin, puisque l’on parle de formation, elle peut également éduquer aux pratiques éco-responsables, au travail et à la maison. C’est notre projet. Nous comptons intégrer dans toutes nos formations des modules de sensibilisation gratuits aux écogestes en entreprise et au numérique responsable.

Si la formation est un impératif, la rendre plus responsable doit aussi en devenir un.

Découvrir nos formations en ligne

* En déduisant les effets « rebond » induits : déplacements personnels, bureau à domicile, conférence vidéo…. Etude Ademe 2020

Shares
Share This