Une priorité du manager améliorer les conditions de travail

Considérée comme un tremplin vers la culture qualité, la méthode 5S est certainement le choix le mieux indiqué pour tout manager souhaitant améliorer les conditions de travail de ses salariés. Un employé évoluant dans un environnement sain et organisé devient en effet beaucoup plus productif.

Découvrir nos formations en ligne

Qu’est-ce que la démarche 5S ?

Née au Japon, dans les usines Toyota, la méthode 5S fait partie des nombreux outils du Lean management visant vers la qualité. Elle englobe une série d’étapes, dont la finalité consiste à améliorer l’environnement de travail. Les opérations constituant la méthode sont au nombre de 5 : Seiri (débarrasser), Seiton (nettoyer), Seiso (ordonner), Seiketsu (maintenir l’ordre) et Shitsuke (être rigoureux).

Se débarrasser du superflu

Pour offrir un environnement sain à ses salariés, la première opération consiste à trier, jeter et recycler tout ce qui ne sert plus. Si le temps vous manque, pensez à créer une zone qui recevra tous les objets et accessoires qui n’ont plus d’utilité avant de vous en débarrasser une fois pour toutes.

Ranger et classer ce qui reste

Une fois le superflu éliminé, on peut déjà se pencher sur les dossiers, objets et accessoires à classer. Faire un peu de rangement vous permettra également d’identifier les différentes zones qui serviront de plan de travail.

Vous pouvez d’ores et déjà standardiser les postes, trier les objets par ordre d’utilisation, rendre le placement des objets plus évident, etc. Un espace de travail optimisé réduit considérablement les pertes, ainsi que les accidents de travail en ce qui concerne les ateliers.

Nettoyer et réparer

Mettre de l’ordre ne suffit pas pour améliorer les conditions de travail. Le nettoyage est une étape importante du principe. Ranger et nettoyer vous permettront également de trouver les anomalies et d’agir en conséquence. En plus de décrasser et d’inspecter, la tâche consistera également à faciliter le nettoyage afin de favoriser une meilleure ambiance de travail.

Maintenir la propreté

En effet, être propre est une chose, le reste en est une autre. Même si le manager arrive à appliquer aisément et ponctuellement les trois premiers S, il ne peut laisser le désordre reprendre sa place. Le 4ème S (Seiketsu) consiste à maintenir l’ordre et la propreté tous les jours.

Être rigoureux

Cette dernière opération a pour objectif de réaliser un contrôle rigoureux sur l’application de la méthodologie des 5S. La performance du système d’organisation repose en effet sur ce contrôle méticuleux et son efficacité sur les efforts conjoints de chaque membre.

ameliorer travail

Quels sont les avantages de la démarche 5S ?

En plus d’offrir un meilleur environnement de travail aux salariés, la méthode 5S augmente la motivation de ces derniers. En faisant des conditions de travail une priorité, le manager peut être certain de recevoir un retour positif quant à la qualité du travail. En réduisant les pertes de matériels, les accidents et en se tournant vers des méthodes de qualité mieux élaborées, le temps et les conditions de travail, ainsi que les déplacements sont nettement optimisés.

Le désordre est maîtrisé, les pertes de documents réduites, les matériels défectueux rapidement détectés et les accidents de travail évités. Motivés et moins stressés, les salariés peuvent ainsi davantage se concentrer sur leurs priorités et pourront également proposer de nouvelles idées d’amélioration.

 

La méthode 5S permet également de réduire considérablement les gaspillages comme les déplacements inutiles, mais aussi la baisse des coûts qui, associée à une augmentation des ventes, génère la hausse des profits. Pour les ateliers, un environnement de travail propre, dégagé et ordonné offre une image de qualité et d’efficacité.

Découvrir nos formations en ligne

Laisser un commentaire

Shares
Share This