Skills4All

L’amélioration continue est sensée faire partie des priorités d’une entreprise. La mise en place de ce type de processus présente effectivement des avantages indéniables. La méthode DMAIC est une démarche visant à résoudre les problèmes et à améliorer les performances dans le cadre d’un projet Lean Six Sigma. Quels sont les principes et les étapes de la démarche DMAIC ?

Découvrir nos formations en ligne

Qu’est-ce que la méthode DMAIC ?

La méthode DMAIC est basée sur l’analyse des données qui permettra d’optimiser, mais également de stabiliser les processus de l’organisation et des services. Cette méthodologie de résolution de problèmes a d’abord été employée pour les processus industriels avant de s’étendre à tous les processus. La démarche peut facilement s’appliquer aux processus logistiques, industriels, commerciaux ou administratifs.

La démarche DMAIC a été créée vers la fin des années 1980.  Étroitement liée à l’approche 6 Sigma, c’est une méthode qui a vu le jour grâce aux travaux réalisés par Joseph Juran, Edward Deming ou encore Walter Shewhart dans la première moitié du 20e siècle. Employés avec rigueur, chaque outil offre la possibilité à un groupe de travail de booster significativement les performances du processus analysé. La démarche Six Sigma sert également à faire baisser la variabilité des indicateurs inquiétants pour le client.

formation en ligne

Quelles sont les 5 étapes successives ?

Acronyme des mots Define Measure Analyze Improve, la méthode DMAIC désigne une démarche de 5 étapes. L’initial de la fonction significative de chaque étape correspond à chacune des lettres qui compose le sigle.

Define ou définir

La première étape de la méthode DMAIC consiste à déterminer ou définir chaque problème ainsi que les objectifs. L’identification des clients et de leurs attentes, des causes de variabilité, la cartographie du processus à améliorer…, une synthèse de toutes les données doit être établie. Il faudra également déterminer les gains potentiels en matière de budget et de performances.

Measure ou mesurer

Une fois les données représentatives collectées, la prochaine étape se focalisera sur la mesure de la performance et la détermination des indicateurs réels du processus. Les données seront traitées et préparées, car la fiabilité des variables ainsi que des données favoriseront l’obtention d’indications pertinentes. L’appréhension et l’élimination des causes racines passent également par cette étape, l’objectif étant de réduire autant que possible leur nombre.

Analyze ou analyse

Cette phase consiste à définir et à établir l’influence des paramètres entrainant les variabilités du processus en exploitant les données récoltées. La mise en évidence des causes racines sera simplifiée par les outils de résolution de problèmes comme le brainstorming. Des outils statistiques démontreront les liens entre les données d’entrée et les paramètres de sortie. L’entreprise pourra commencer à valider les gaspillages et causes de variabilité.

Improve ou améliorer

En se basant sur les résultats de l’analyse menée dans les phases précédentes, l’entreprise établit différentes solutions visant à réduire les variabilités et donc à mettre le processus sous contrôle. La hiérarchisation des solutions s’impose pour leur mise en œuvre. L’organisation pourra ainsi déterminer quelles sont les solutions les plus importantes en matière d’urgence et d’efficacité. Après une validation technique et économique, chaque solution devra être testée à l’aide de différents outils afin de prouver leur efficacité.

Contrôl ou maîtriser

Cette dernière phase de la démarche DMAIC consiste à définir un plan de contrôle de la solution établie à partir d’indicateurs pertinents. L’objectif consiste à garantir la pérennité de chaque solution mise en place tout en évitant une baisse de performances. La méthode DMAIC consiste également à corriger les améliorations apportées si les résultats ne sont pas probants.

Découvrir nos formations en ligne

Shares
Share This