Lean Six Sigma : Amélioration continue et Lean management, pourquoi et comment

Lean Six Sigma : Amélioration continue et Lean management, pourquoi et comment

Lean Six Sigma : Le Lean Management est une démarche structurée visant à améliorer la valeur perçue par les clients en éliminant les activités qui ne leur apportent pas de valeur. Cette démarche s’appuie sur plusieurs principes, dont l’amélioration continue, la collaboration et le respect de l’humain

En mettant ces principes en œuvre, les entreprises peuvent réduire considérablement leurs délais de production, leurs coûts de production et les défauts de qualité de leurs produits.

Lean Six Sigma : Le Lean Management en bref

Lean est un nom qui a été créé pour définir une méthodologie de gestion sans gaspillage, développée dans les années 70 au Japon, au sein de l’usine automobile Toyota. Cette philosophie peut être appliquée à tous les types d’organisations et à de nombreux secteurs d’activité.

Le Lean Management vise avant tout à améliorer la performance grâce à une amélioration continue, en visant à satisfaire le client en améliorant la productivité, la qualité, les délais et les coûts. 

Pour cela, le Lean Management s’appuie sur 4 piliers : le travail en équipe, la communication, l’utilisation efficiente des ressources et l’élimination des gaspillages.

Bien plus qu’un simple outil, le Lean Management s’attaque de façon systématique à la résolution active des problèmes de production à différents niveaux dans l’entreprise :

  • L’élimination de la surproduction,
  • La diminution des stocks,
  • La réduction des délais,
  • La maîtrise des coûts,
  • L’optimisation du transport,
  • La maximisation des compétences,
  • L’optimisation de la communication,
  • L’amélioration de la qualité.

En résumé, le Lean Management permet de fournir un travail hautement qualifié dans des conditions d’exploitation idéales en dépensant un minimum de temps, de ressources et d’énergie. L’objectif est de fournir plus de valeur au client tout en éliminant les activités qui n’en ont pas.

Lean Management : par où commencer ?

Même si on entend beaucoup parler du Lean Management, il n’est pas toujours évident de savoir comment l’adapter à son propre contexte. Les principes sont simples et les gains évidents, mais comment démarrer ?

Il est essentiel de commencer par un changement d’état d’esprit ! Les méthodes traditionnelles ne fonctionnent plus, et il est vital de changer de paradigme car la richesse de l’entreprise réside principalement dans les connaissances et l’expertise qui existent au sein de toute l’organisation, du PDG jusqu’au niveau opérationnel.

Une fois ce cap passé, il est important de bien comprendre que même si le Lean est lié à de nombreux outils performants, tels que le Lean Six Sigma et la méthode DMAIC, le Kaizen, la méthode des 5S ou le Kanban pour ne citer qu’eux, il est bien plus qu’un simple outil supplémentaire et correspond davantage à une philosophie.

Il conviendra donc de l’aborder en suivant quatre étapes incontournables :

  • Identifier les besoins business de l’entreprise,
  • Identifier le potentiel d’amélioration opérationnelle,
  • Évaluer la capacité de changement,
  • Dresser le plan d’action.
Lean Six Sigma : Amélioration continue et Lean management, pourquoi et comment

1 : Lean Six Sigma : Identifier les besoins business de l’entreprise

Il s’agit de comprendre ce qui fait la valeur du produit ou du service de l’entreprise, son positionnement par rapport aux concurrents, sa promesse au client. À partir de là, on pourra analyser les besoins d’amélioration, du point de vue de la qualité, des coûts et des délais. Il est alors important de ne pas négliger les contraintes extérieures qui pourraient influencer les actions.

2 : Lean Six Sigma : Identifier le potentiel d’amélioration opérationnelle

En plus des besoins commerciaux, il est important de comprendre le potentiel d’amélioration opérationnelle. Il est temps d’identifier les gaspillages sur le terrain, en utilisant une approche analytique des différents indicateurs opérationnels : taux de service, efficacité des équipes, délais de production des processus, etc. 

Les différents gains potentiels doivent être précisément quantifiés si l’on veut pouvoir les traduire en objectifs mesurables. Le “Gemba Walk” (inspiré du mot japonais “genba” qui signifie “là où se trouve la réalité”) est particulièrement adapté à cette phase puisqu’il s’agit de parcourir l’usine ou l’atelier pour réaliser un audit et prendre conscience de ce qui s’y passe concrètement pour les opérationnels qui sont au cœur de la création de valeur.

3 : Lean Six Sigma : Évaluer la capacité de changement

Dès que la nécessité et les potentiels d’amélioration sont identifiés, il est important de comprendre comment tout cela va pouvoir s’articuler. Quelle est la capacité de changement de l’organisation ? Combien de temps faut-il pour le déploiement de ces améliorations ? Quels sont les freins et les accélérateurs présents au sein de l’organisation ? Autant de questions auxquelles il faut répondre avant d’engager la dernière phase…

4 : Lean Six Sigma : Dresser le plan d’action

Pour être durable, la transformation doit être accompagnée de plans d’action opérationnels. Aborder l’amélioration continue de manière structurée, systémique et cohérente : ce sont les clés du succès.

Si vous disposez de peu de temps, vous pouvez opter pour une formation à distance qui vous permettra de travailler à votre rythme

N’attendez plus, réservez votre place en formation 100% en ligne immédiatement ou contactez-nous au (+33) 1-85-39-09-73 ou sur contact@skills4all.com.

Skills4All est un organisme de formation en digital learning, qui propose des formations certifiantes dans le domaine de l’IT, Scrum, Prince2, Lean Six Sigma, Gestion de projet, Agilité, et plus encore. Formez-vous où que vous soyez, 24/24h et 7/7jrs !

Vous n'êtes pas sûr qu'une formation soit faite pour vous ?

Nos conseillers peuvent diagnostiquer pour vous les formations et certifications les plus adaptées à vos projets et vos ambitions de carrière !

WEBINAR
Design Thinking : Libérer la créativité qui est en vous, passer en Design Thinking !

Si vous connaissez déjà (ou non) le Design Thinking, et que vous souhaitez en apprendre davantage ou bien passer directement le cap, ce webinaire est pour vous ! 😉