Rôles et responsabilités du manager lean

Pour un dirigeant, faire appel à un manager Lean, c’est permettre à ses salariés d’évoluer et à son entreprise de s’épanouir. La mission donnée au Lean manager est donc d’une importance capitale, aussi bien pour l’entreprise que pour le particulier.

Découvrez nos formations en management

Qu’est-ce que le concept de Lean Management ?

Apparu aux États-Unis dans les années 80, le concept de lean management s’est nettement développé et se profile de nos jours sous différentes formes. On parle de lean accounting, lean entrepreneurship ou lean startup. Les principes du lean management restent cependant les mêmes et consistent à booster la valeur client, mais aussi à augmenter les chances de pérennité.

Le concept incite les collaborateurs à se pencher sur les méthodes qui mènent à une meilleure efficacité globale. Visant à éliminer le temps et les efforts perdus à chaque phase d’un processus d’affaires, le lean management revoit également les étapes qui freinent la performance et l’efficacité de l’organisme. Trois éléments sont donc à éliminer : les gaspillages, l’excès de travail généré par les processus inadaptés et l’irrégularité.

Que demande-t-on au lean manager ?

Le Lean management contribue, d’une part, au bien-être des collaborateurs et, d’autre part, à l’amélioration de la performance de l’organisation. C’est la raison pour laquelle le lean manager doit tenir un rôle qui diffère légèrement de ce qu’on attend habituellement de lui. Sa première responsabilité consiste à aider les collaborateurs à trouver un sens à leur travail.

Devenu le leader d’une équipe, ce dernier partage et définit avec elle l’objectif principal de l’entreprise. Comprendre ce qui est le mieux pour la clientèle et définir comment y arriver seront les missions que se donneront le lean manager et son équipe. Cela implique un certain rapprochement entre eux en évitant autant que possible une gestion depuis un bureau.

Bien que l’on attende beaucoup de lui, le lean manager n’a pas forcément réponse à tout. Venant de l’extérieur, celui-ci ne connaît pas suffisamment l’entreprise qui a recours à ses services et son organisation. On espère donc de lui qu’il soit capable d’analyser les VSM de l’entreprise ou flux de valeur.

Ce dernier doit également être en mesure de définir les éventuelles zones d’amélioration afin de limiter les gaspillages au sein de la pensée Lean, également appelés Mudas. Il lui faut néanmoins prendre connaissance des méthodes, problèmes, tenants et aboutissements de la société afin que son travail puisse aboutir.

manager

Quel rôle doit jouer un manager lean ?

La vision du lean manager doit permettre à l’entreprise de prospérer sur le long terme. Devenant une véritable source d’inspiration pour les employés, ce dernier sera pris comme modèle. Il lui faut par conséquent appliquer à la lettre la philosophie Lean qui consiste à booster les conditions de travail des salariés et à apporter la valeur ajoutée pour la clientèle finale.

Le rôle du lean manager sera d’encourager chaque employé à renforcer leur quête d’amélioration dans leurs méthodes de travail. Toujours en quête de perfection, il ne se satisfait pas des compromis ou des situations moyennes. Pour atteindre cette quête, le manager doit encourager son équipe à toujours aller de l’avant et lui proposer des repères à respecter.

Mettre en place des standards s’avère également efficace. Les standards favorisent effectivement l’homogénéisation des processus. Cela garantit le respect d’un certain niveau de qualité et offre une base solide aux salariés qui peuvent aisément chercher de nouvelles manières d’améliorer les processus eux-mêmes.

Le rôle du Lean manager consiste également à aider les entreprises à revoir leurs priorités qui ont évolué depuis les années 60. De nos jours, la priorité d’une entreprise est davantage portée sur ses membres. Car la véritable richesse d’une organisation réside dans le savoir-faire et les compétences de ses salariés.

L’amélioration générale du fonctionnement de la société passe donc obligatoirement par les employés. Encourager chaque membre à s’impliquer fait partie des premières responsabilités du manager lean. Il doit faire comprendre à chaque salarié que leur participation contribuera à atteindre ce succès tant convoité. Le manager lean sera donc amené à leur fournir les moyens nécessaires d’évoluer, mais aussi à favoriser le changement afin de générer une dynamique au cœur de l’organisation.

Quelles sont les qualités et compétences requises ?

La tâche qui incombe au manager lean n’est pas simple. Détenant de nombreuses responsabilités au cœur d’une organisation, ce dernier doit en premier lieu être un bon manager. Il lui faut impérativement développer son sens de l’analyse et avoir une excellente vision des process industriels et de la chaîne logistique.

Découvrez nos formations en management

La maîtrise des stratégies et techniques d’amélioration continue et la capacité d’animer des équipes et de mener des améliorations organisationnelles seront également des atouts considérables. Ayant un excellent sens du relationnel et de la communication, ce dernier doit être capable de maîtriser les nombreux réseaux de communication de la société.

Laisser un commentaire

Shares
Share This